» Derniers préparatifs avant le décollage «

Organisation du temps : Plus la date de départ approche, plus la tension se fait ressentir. C’est tout à fait normal. Afin d’atténuer cette tension et éviter les erreurs, vous devez bien vous préparer et planifier rigoureusement le jour du décollage. Prévoyez assez de temps et de soutien. Une fois la sonde terminée, il faut prévoir environ deux heures pour le lancement afin de disposer d’une large marge de manoeuvre. De plus, nous vous fournissons ici une liste de contrôle qui vous permettra d’éviter les erreurs qui peuvent survenir dans un moment d’excitation.

Liste de contrôle pour le ballon-sonde
Tout au long du projet, il est particulièrement important de garder une vue d’ensemble de la mission et de n’oublier aucune tâche à accomplir pour mener à bien votre mission. C’est en ce sens que nous mettons cette liste de contrôle à votre disposition. Sur la base de nos années d’expérience, nous vous donnons un aperçu détaillé afin que rien ne s’oppose à une mission réussie.

Pronostics de la trajectoire de vol et du lieu possible d’atterrissage : Afin de vous préparer à l’atterrissage, il est judicieux de calculer à l’avance l’itinéraire de vol. Cela vous donnera une idée de l’emplacement approximatif de l’atterrissage et de la distance entre le point de décollage et le point d’atterrissage. Plus le jour de départ approche, plus les prévisions seront précises. Si vous savez approximativement où le ballon va attérir, vous pouvez vous y rendre immédiatement après le décollage afin de vous trouver au plus près du lieu d’atterrissage.

Calcul de l’itinéraire de vol
Calculez l’itinéraire de vol de votre sonde stratosphérique quelques jours avant le lancement. Cela vous donne une première impression de la distance de vol et du lieu approximatif d’atterrissage. L’outil est facile à utiliser et donne une impression fiable de l’emplacement approximatif de l’atterrissage. En combinaison avec notre calculateur d’hélium, vous pouvez même influencer légèrement la distance de vol et le lieu d’atterrissage.

Vérifier les conditions météorologiques : Dans les jours qui précèdent le départ, vous devez également observer les conditions météorologiques pour votre lieu de départ sur les différents sites. En principe, vous pouvez lancer le ballon-sonde à n’importe quel moment de l’année, tant que les conditions et les exigences des autorités sont respectées. Cependant, vous devriez vous demander si vous seriez vraiment prêt à lancer votre mission par temps de tempête ou avec une forte probabilité de pluie, ou si vous préférez jouer la sécurité et reporter le départ à une autre date.

Astuce : Nous vous conseillons d’enregistrer une date additionnelle auprès des autorités, en plus de la première date, par exemple une semaine plus tard. Cela ne pose généralement pas problème et n’implique pas de frais supplémentaires. Les conditions météorologiques ne constituent pas un souci pour le ballon, après tout, il est aussi appelé « ballon météo ».

» La météo dans votre région pour les 5 prochains jours «